L’île de Bled

Explorez cette île charmante, comptez les marches et faites un vœu en sonnant la cloche aux souhaits.

Histoire et architecture

Bien avant qu’une église soit bâtie sur l’île, cette dernière était un sanctuaire consacré à Živa, la déesse païenne de la vie et de la fertilité. Après la période de christianisation en 745, ce sanctuaire païen a été remplacé par une église consacrée à la Nativité de Marie. En 1465, l’église a été restaurée pour devenir une église à nef unique gothique. La grande particularité de l’église à l’époque était son campanile autonome fait de pierre poreuse appelée « graine de blé noir ». Dans le campanile, une grande cloche et deux petites carillonnent aujourd’hui encore. Au 17e siècle, l’église a pris son aspect baroque et la chapelle de la Mère de Dieu a été ajoutée sur l’île afin d’encourager les gens à prier. C'est également à cette époque-là qu’a été construit le fameux escalier composé de 99 marches en pierre. Aujourd’hui encore, un jeune marié doit porter sa future épouse le long des 99 marches si le couple veut se marier dans l’église sur l’île.

Curiosités

Le symbole le plus célèbre de l’île est l’église de la Mère de Dieu sur le lac ayant une histoire longue et intéressante. Or, la végétation luxuriante de l’île cache bien d’autres édifices remarquables, comme le clocher, la maison du vicaire, la maison du prévôt et le petit ermitage. Le lieu est également entouré de plusieurs légendes mystérieuses.

La cloche aux souhaits est populaire pour les nombreux visiteurs de ce sanctuaire faisant un pèlerinage sur l’île. Lorsqu’ils sonnent la cloche, ils se recommandent à la Mère de Dieu en lui confiant leurs vœux et prières afin qu’elle les exauce.

Près de l'escalier sud se trouve la sacristie, ancienne maison du sacristain. La sacristie et la maison du vicaire sont aujourd’hui liées par un édifice fondé dans la seconde moitié du 20e siècle ; en 2012, cet édifice a été nommé « Potičnica ».

Près de la rive nord se trouve également une source s’écoulant dans le lac. Depuis 1888, cette rive abrite la chapelle de la Mère de Dieu de Lourdes faite de pierre.

Potičnica

Il s’agit d’un espace de restauration où l’on prépare la « potica » traditionnelle slovène fourrée de différentes garnitures. La « potica » est un gâteau festif slovène fait de pâte levée abaissée, fourrée de différentes garnitures et cuite dans un moule en faïence rond qui porte également le nom de « potičnica ».  La « potica » la plus typique est certainement celle fourrée d’estragon, indispensable lors d’une festivité de Pâques ; quant à la « potica » la plus populaire, celle fourrée de noix, elle est un élément de base de la table festive de Noël. Outre les « potica » sucrées, ces gâteaux peuvent également être fourrés de farces salées, par exemple de grattons (« ocvirkovka ») ou de lardons (« špehovka ») que l’on mange traditionnellement lors de la période de l’abattage des porcs.

A Potičnica, vous pouvez goûter aux différents types de la « potica » ; veillez surtout à ne pas manquer la « potica » aux noix et figues sèches cultivées sur l’île.

Des expériences vous attendent !

  • Arpentez les 99 marches et faites une pause vers la chapelle historique.
  • Sonnez la cloche aux souhaits.
  • Grimpez sur le campanile pour admirer la belle vue et le fonctionnement de l’horloge mécanique. Regardez vers le haut de l’église et vous verrez la cloche aux souhaits !
  • A « Potičnica », essayez un ou plusieurs types de « potica », gâteau traditionnel fourré de différentes garnitures.
  • Regardez ce que la galerie commerciale peut vous proposer, et choisissez-y un souvenir !
  • Faites le tour de l’île à pied.

Ce qu’il faut voir

Curiosités